Silver Surfer 2.0

Après une première édition réussie en 2016, l’appel à projets Silver Surfer proposait cette année de répondre aux problématiques de handicap et de dépendance. Une première phase en octobre 2016 avait permis d’attribuer à sept projets une enveloppe financière dotée par le Conseil régional Hauts-de-France pour la réalisation d’une preuve de concept. Trois mois plus tard, ces preuves de concept étaient exposées durant AgeingFit. À l’issue de cette présentation, trois projets ont été désignés lauréats par un jury composé pour partie d’utilisateurs finaux.

Pour cette nouvelle édition, l’appel à projets Silver Surfer propose de soutenir les innovations d’usage ou technologiques développées en Région Hauts-de-France pour répondre aux enjeux de vieillissement de la population.
Son objectif :  stimuler l’écosystème des start-ups numériques en région Hauts-de-France.
Son principe :  inciter les entreprises et les startups à proposer des innovations en réponse aux problématiques de handicap et de dépendance.

Cet appel à projets soutenu par la Région Hauts-de-France et M comme Mutuelle vient d’être clôturé ce vendredi 3 février durant AgeingFit, première convention d’affaires internationale dédiée à l’innovation en Silver Economie et Santé organisée à Lille Grand Palais. Sept preuves de concept ont été dévoilées aux participants de la convention d’affaires et présentées à un jury et un panel d’utilisateurs finaux. À l’issue des délibérations, trois projets ont été désignés lauréats par ce comité final et bénéficient d’une instruction privilégiée afin d’obtenir une subvention BPIFrance de 50 000 €. Ils auront également accès à un panel d’utilisateurs – personnes âgées à domicile, en établissements et équipes soignantes – pour tester leur prototype.

Coup de projecteur sur ces trois projets lauréats :

- Lauréat dans la catégorie « Préserver le lien social », MamyRoom.fr met en relation des seniors vivant seuls avec des jeunes en quête d’un logement à bas prix . MamyRoom répond aux besoins spécifiques de ces seniors cherchant de la compagnie et un aidant capable de rendre de petits services au quotidien. Héberger un jeune leur permet également de compléter leur pension de retraite. Pour les logés (âgés de moins de 30 ans), cela représente une expérience de partage inédit et une solution de logement à moindre coût.

- Dans la catégorie « Accompagner les aidants », la société BE-LAB s’est distinguée grâce à son bracelet permettant de mesurer en temps réel le niveau d’hydratation . Ce dispositif facilite le travail des accompagnants et prévient des atteintes graves qui pourraient être provoquées par une déshydratation : altération du système neurologique, cardio-vasculaire et urinaire.

- Dans la catégorie « Prévenir ou traiter les maladies neurodégénératives », le projet My Cyber Royaume propose un outil de réalité virtuelle pour stimuler des malades atteints de troubles cognitifs dus à des maladies neurodégénératives, à des chocs psychologiques ou des chocs cérébraux. Il leur permet d’exécuter des exercices de la vie quotidienne afin d’évaluer leur état de santé et de les rééduquer.

Un dernier projet obtient les encouragements du jury : LAÔ, un robot émotionnel sous forme de koala en peluche. Celui-ci est destiné à améliorer le bien-être des personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer. Développé par l’association 3Décembre en collaboration avec le CHU d’Amiens, le projet LAÔ repose sur le concept d’un robot thérapeutique répondant à une demande générale de psychomotriciens, médecins gérontologues et neuropsychologues, de pouvoir utiliser un tel médiateur dans la prise en charge de leurs patients atteints de démence.

L’appel à projets Silver Surfer est la première étape d’un accompagnement que les différents partenaires souhaitent pérenniser. L’écosystème régional de l’innovation et de l’accompagnement d’entreprises sera activé pour favoriser la réussite de ces projets à court et moyen terme. Des aides de droit commun (subventions et avances remboursables) pourront être mobilisées pour les autres projets également candidats.

Pour en savoir plus, consultez le communiqué de presse  et le dossier de presse .