Les lauréats des Force Awards 2016

Qui sont les lauréats 2016 ?

Prix de la thèse en collaboration avec une entreprise 

Récompense un doctorant dont les travaux de recherche ont été effectués avec une entreprise localisée en Hauts-de-France.

La lauréate : Laure Ducoulombier, Ecole Centrale Lille  – Son projet : Conception d’un nouveau système d’isolation par l’extérieur pour le bâtiment - En collaboration avec Bouygues Bâtiment Nord-Est.

Après l'obtention d'un diplôme d'ingénieur généraliste à l’École Centrale de Lille, Laure Ducoulombier a poursuivi, sous la forme d'une thèse CIFRE à Centrale Lille, avec l'entreprise Bouygues Bâtiment Nord-Est (ex Norpac), ses travaux sur la conception d'un système d'isolation thermique par l'extérieur pour le bâtiment. Le projet a été labellisé par le pôle de compétitivité Up-Tex et a fait l'objet d'un financement du Fonds Unique Interministériel. Suite à cette thèse, Laure a pris en charge la coordination des projets R&D de l'entreprise afin d’assister les autres porteurs de projet sur ces thématiques.

Prix projet bilatéral 

Récompense un partenariat entre un binôme établissement d’enseignement supérieur et de recherche et une entreprise ayant abouti à un transfert  (technologie, connaissance,…).

Le lauréat : Jean Rioult, IFSTTAR (Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux) – Son projet : Visualisation en temps réel du rayonnement électromagnétique généré par des équipements nomades (VIRAGE) – En collaboration avec la société Techprod.

Il s’agit d’un partenariat entre l’IFSTTAR et la société Techprod, créée en 2010 par Jean-Luc DARROMAN. L'objectif du projet a été de développer les produits Luxondes : visualisation en temps réel des ondes électromagnétiques. Pour financer ce projet, Techprod a développé une activité de services aux entreprises concernant la maintenance, le dépannage et le réglage de machine de production. En 2012, la licence d'exploitation de la technologie Luxondes a été obtenue auprès de l'Ifsttar. C’est à cette même période que Jean Rioult a été recruté en tant que consultant scientifique, dans le cadre de la loi de valorisation de la recherche. Les ventes ont démarrées en 2015.

Prix projet collaboratif (2 projets ex-aequo) :

Récompense un partenariat de type ANR/FUI/FP7/H2020 qui inclut un établissement d’enseignement supérieur et de recherche et au moins une entreprise régionale.

1er lauréat - Simon Houriez, Signes de sens – DESIGN FOR ALL - Programme Chercheurs Citoyens (financé par le Conseil régional Hauts-de-France)

Signes de sens est un laboratoire d’innovation pédagogique appliquée qui fait le lien entre la recherche fondamentale et les acteurs du médico-social (aidants familiaux et professionnels).  Simon Houriez a développé Muséo+, une application interactive et scénarisée avec des contenus vidéos clairs, cohérents et faciles à comprendre pour tous les enfants qui veulent découvrir les œuvres des musées (notamment le Palais des Beaux-Arts de Lille). L’application Muséo+ a bénéficié : du soutien et de l'accompagnement de Pictanovo ainsi que des plateformes techniques des laboratoires (plateformes ANNAUD et LEAUD : plateformes techniques d’Arenberg Creative Mine pour le laboratoire De Visu et la plateforme EQUIPEX IrDIVE pour le laboratoire SCALab).

2ème lauréat - François Boussu, ENSAIT  – Son projet : NUMTISS, modélisation numérique du procédé de tissage des renforts fibreux pour matériaux composites

Le projet NUMTISS sur les renforts fibreux s’inscrit directement dans le challenge fixé à l’industrie aéronautique et en particulier aux motoristes pour répondre aux nouvelles exigences environnementales. Il propose de modéliser les principaux mouvements de la machine de fabrication permettant d’obtenir la géométrie finale de la structure textile et la caractérisation de ses endommagements. Le Projet a été financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) dans le cadre du Programme MATETPRO 2009, dont les partenaires sont : SAFRAN, TRP CHARVET, l’Ecole des Mines de Douai et l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon.

Prix création de start-up issue de la recherche et Grand Prix du Jury

Récompense une start-up régionale issue de la recherche, au sein d’un établissement d’enseignement supérieur et de recherche.

La lauréate : Maryse Delehedde, SPQI – Son projet : Conception, Développement et Commercialisation des produits de recherche et de dispositifs de diagnostic in vitro

La société SPQI (Services et Produits de Qualité et Innovants) est une jeune société lilloise créée en juin 2016. Elle a pour objectif la mise sur le marché de ses produits innovants qu’elle commercialise sous la marque 4BioDx (produits de recherche et dispositifs médicaux de diagnostic in vitro). Son ambition est de mettre sur le marché en 2017, le premier test de diagnostic grand public de l’infertilité masculine. Cette jeune start-up est issue de la recherche médicale et scientifique développées en région Hauts-de-France au sein du laboratoire Inserm UMRS1172 et en collaboration avec le CHRU de Lille et l’Université de Lille. Les 4 co-fondateurs de la société SPQI sont des chercheurs tous issus de l’école doctorale de Lille et ont été lauréats en 2015 du concours i-LAB du ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. En novembre dernier, la société a été lauréate de l’appel à projet PRI « Partenariats Régionaux d’Innovation » en région Hauts-de-France, pour le développement de ses outils innovants dans le domaine de la fertilité masculine.

> Pour en savoir plus sur les Force Awards et les lauréats, contacter David Simplot-Ryl, Président de l’association Force Research & Enterprise : forcerendf@gmail.com  

> Retrouvez les photos des événements de la Semaine de la Recherche et de l'Innovation sur Facebook .

> Liste des sponsors 2016 :